Fév 07 2013

Le dernier hiver

J’ai détesté ce livre qui, de la première à la dernière page, n’a su m’intéresser à aucun moment. Non content d’avoir créé des personnages caricaturaux et déjà-vus, l’auteur ne cesse de rabâcher leur description et de vanter leurs multiples qualités. L’intrigue n’a aucun sens : le héros part dans un périple extrêmement dangereux pour retrouver Léa, la fille qu’il dira finalement avoir aimé comme une « icône », puisqu’en réalité il est amoureux depuis toujours d’une de ses compagnes de voyage -laquelle se désespérait justement de le savoir amoureux de Léa pendant tout le livre. L’univers de départ, plutôt intéressant bien que les pins-vampires soient un peu tirés par les cheveux, se perd finalement en gourou maléfique, super-pouvoirs et orques mutantes. Quant au style mélodramatique, avec les inversions des adjectifs et des noms et les métaphores clichés qui ne cessent de revenir, il n’a pas réussi à me captiver plus que le reste.

Lien Permanent pour cet article : http://prixpasserelleslimousin.fr/2013/02/07/le-dernier-hiver-4/