Fév 20 2015

Interview de Jérôme Leroy, l’auteur de Norlande

Les élèves du collège Léon Blum ont interviewé Jérôme Leroy, à l’occasion des rencontres pour le Prix Passerelle(s) auxquelles ont participé plusieurs établissements de Haute-Vienne et de Corrèze.


norlande LEROY1LEROY4

1. A quel age avez-vous écrit votre 1er roman ?

J’ai écrit mon premier livre à vingt-trois ans, pendant mon service militaire.

2. Comment procédez-vous pour écrire vos livres ?
Je ne fais pas tellement de recherches sur le terrain, je me sers des renseignements pris sur Internet, dans la presse.
Je n’écris pas tous les jours, ainsi j’ai écrit Norlande en trois semaines
J’écris mes livres sur mon ordinateur et non sur une machine à écrire. Je ne fais pas de brouillon et je ne relis pas mes livres, après qu’ils soient édités.

3. Vivez-vous de votre métier d’écrivain ?
Non, je ne vis pas de mon activité d’écrivain, Je suis aussi journaliste et, auparavant, j’étais professeur de lettres. Il m’arrive aussi de mettre ma plume au service des autres, d’écrire des livres pour des personnalités, mais que je choisis toujours.

LEROY3

4. Quel genre de livre écrivez-vous ?
Je n’écris que des romans noirs, sur l’actualité. Je m’intéresse plus à la littérature.

5. Qu’est-ce qu’un roman noir ?
Il y a une différence entre un roman noir et un roman policier. Un roman policier c’est de la recherche, des énigmes, du suspense, alors qu’un roman noir, c’est avant tout une ambiance, une atmosphère sombre et pessimiste sur le monde d’aujourd’hui.

6. Avez-vous des problèmes avec vos éditeurs ?
Non, au contraire ce sont mes éditeurs qui me demandent d’écrire des livres.

7. Est-ce vous qui avez fait la première de couverture de Norlande?
Non, je n’ai pas fait la couverture, c’est un dessinateur qui l’a faite et j’en suis plutôt fier car cela prouve que le dessinateur a lu l’histoire. L’arbre représente l’arbre de la vie en Norvège et c’est le symbole des Chevaliers de Norlande, emprunté à la mythologie nordique.

8. Votre livre Norlande a été traduit dans plusieurs langues, comme en norvégien ?
Non, il n’a été traduit dans aucune langue.

9. Êtes-vous déjà allé en Norvège ?
Non, jamais, car cela tuerait l’imaginaire.

10. Pensez-vous écrire un livre sur l’Événement «Charlie Hebdo» ?
Non, je trouve obscène d’écrire sur ce sujet et je serais incapable car je connaissais l’un des dessinateurs et que l’actualité est encore brûlante.

11. Avez-vous une anecdote ?
Oui, quand j’étais enfant, j’écrivais des histoires que je revendais à ma famille 0,20 centimes.

12. Autres informations :
Je suis un auteur engagé. Pour l’attentat en Norvège, j’aurais voulu qu’il y ait un procès.
J’aime bien les livres électroniques mais je ne veux pas que cela remplace le support papier.
Je suis pour toutes les libertés d’expression.

Méline, Shannon et Chloé du collège Léon Blum.

Lien Permanent pour cet article : http://prixpasserelleslimousin.fr/2015/02/20/interview-de-jerome-leroy-lauteur-de-norlande/