Sep 11 2018

Jefferson

 

 

VOICI UN ESPACE DÉDIÉ AUX COMMENTAIRES ET AVIS SUR CET OUVRAGE…

 

 

 

Le pays où cette histoire commence est peuplé d’animaux qui marchent debout, parlent, peuvent emprunter des livres à la bibliothèque, être amoureux, envoyer des textos et aller chez le coiffeur. C’est justement ce que fait le hérisson Jefferson en ce matin d’automne radieux. Il part se faire rafraîchir la houppette et cela suffit à le mettre en joie. Mais en arrivant au salon Defini-Tif, Jefferson découvre une scène horrible: le blaireau Edgar, son coiffeur, est au sol, une paire de ciseaux plantée dans la poitrine. Pour le hérisson, les ennuis commencent et le précipitent dans une aventure qui le conduira au pays des êtres humains. Hélas !

 

Permanent link to this article: http://prixpasserelleslimousin.fr/2018/09/11/jefferson/

7 comments

Skip to comment form

    • Elisa 6°3 on 1 April 2019 at 10 h 28 min
    • Reply

    J’ai adoré ce livre car pour une fois il n’y avait pas que le monde des humains mais aussi le monde des animaux.
    C’était assez triste quand monsieur Edgar était mort mais c’était rigolo quand Jefferson appela le numéro masqué qu’avait écrit Mr.Edgar, et qu’il remarqua à BLUE NOTE que la personne qu’il attendait était, en fait, Roxane.
    C’est elle qui guidait les BALARDEAUX dans le monde des humains, dont Jefferson faisait parti et avec elle, il continua à rechercher les personnes qui ont tué Mr.Edgar. Il put prouver son innocence …

    • Linda on 1 April 2019 at 10 h 45 min
    • Reply

    J’ai super bien aimé ce livre car tout commence par une simple bousculade, renversé par une voiture et grâce à ça il réussit à trouver le coupable. Mais surtout quand Jefferson et son copain se déguisent en fille pour mener l’enquête chez Caroline la nièce de M. Edgard. Mais je trouve quand même ça bizarre et rigolo que la chèvre endormie ne puisse rien entendre quand les humains viennent planter le ciseaux dans la poitrine de M. Edgard. Et durant ce voyage, pour prouver son innocence il va jusqu’à faire un voyage organisé dans le monde des humains.

    • Marjorie on 1 April 2019 at 10 h 49 min
    • Reply

    Jefferson veut prouver qu’il est innocent, il va dans le monde des humains pour trouver des indices . Surtout j’ai bien aimé quand il fait le tour du salon de coiffure pour voir ce qui se passe , vu qu’il entend personne . J’aime beaucoup ce personnage.

    • Lina on 1 April 2019 at 10 h 50 min
    • Reply

    J’ai beaucoup apprécié ce livre car il était plein de suspense : on se demande jusqu’au bout si les assassins vont être attrapés . De plus, c’est une histoire émouvante : il y a eu des moments drôles, joyeux mais aussi des moments tristes.
    On s’identifie à Jefferson parce que c’est un personnage sympathique. J’ai donc eu peur quand il s’est fait prendre par les deux assassins. Le moment que j’ai préféré, c’est lorsque
    Jefferson rencontre le véritable Chuck, aventurier, dont il est fan.

    • Lilian 6'3 on 1 April 2019 at 11 h 03 min
    • Reply

    Ce qui m’a le plus plu c’est le moment où il poursuit la voiture. C’est très triste, il y a beaucoup de suspense et si je devais le noter je donnerai une bonne note. La plupart des personnages sont des animaux, et j’ai bien aimé cette idée, ça change.

    • Louis 6ème 3 on 1 April 2019 at 11 h 06 min
    • Reply

    J’ai bien aimé ce livre car il est long et il traite du thème de la maltraitance animale. J’ai aimé aussi car il est “cool “, il parle de deux mondes : celui des humains et celui des animaux. Et, en plus c’est un roman policier.

    • Jules on 8 April 2019 at 9 h 52 min
    • Reply

    J’ai bien aimé ce livre car il y a beaucoup de personnages que j’ai bien aimé, comme Gilbert qui n’est jamais sérieux , même en cas de danger. J’ai aussi bien aimé Mme Kristiansen, qui à chaque fois en rajoutait plus sur le crime de Jefferson . j’ai aussi bien aimé la solidarité entre tous les balardeaux , et leur courage de s’attaquer aux humains, pourtant deux fois plus grands et deux fois plus forts.J’ ai bien aimé le passage où Gilbert conduisait le bus alors qu’il n’avait jamais conduit.

Leave a Reply

Your email address will not be published.